Index fleche Commune fleche Présentation d'Avensan fleche Chapelle de Saint Raphaël

Chapelle de Saint Raphaël

Au sud de la commune, au milieu de chênes centenaires, s’élève la Chapelle de
Saint-Raphaël.
De son vivant, Pey Berland (1375 -1458), Archevêque de Bordeaux, fit transformer sa maison natale en Chapelle (1457) et fit construire à côté une maison presbytérale.




La Chapelle est précédée d’un vaste porche (8m sur 6m) où les pèlerins pouvaient faire halte et la foule suivre l’office, à l’abri du vent et de la pluie. La Chapelle, elle-même, mesure 20 m de long sur 8 m de large, son sol est pavé de briques rouges. Elle est entourée d’un airial de 12 ha.

Pey-Berland est le fils d’un laboureur Avensannais et d’une mère paysanne Moulissoise. Son intelligence exceptionnelle l’emmène sur le siège archiépiscopal de Bordeaux, fait exceptionnel à cette époque, pour une personne roturière. Dernier Archevêque de l’Aquitaine anglaise, il est profondément « anglophile » ou plutôt
« nationaliste », car à cette époque, avec son souverain à Londres, l’Aquitaine (la Guyenne) est quasiment indépendante.


Peu de temps après sa mort, les Bordelais souhaitent faire canoniser ce prélat exceptionnel, mais n’y parviennent pas. Bordeaux et les Bordelais doivent beaucoup à Pey Berland. Outre sa piété, sa bonté et son oeuvre de charité en ces temps troublés par les guerres, il est à l’origine de l’Université de Bordeaux, du collège Saint Raphaël et de l’édification de la tour qui porte son nom.
A l’intérieur de la chapelle aucune plaque commémorative ne rappelle que le dernier de nos Archevêques gascons, insigne gloire du Médoc, y a vu le jour.


Accès rapide

Site

© Mairie Avensan - 3 place Saint-Pierre

Site officiel : version 1.0

Espace Admin | Ajouter au favoris | Ajouter en page d'accueil