26 | 01 | 2021

Adieu KADER

ADIEU « KADER »

« Kader » ABDELKADER BELHADI vient de nous quitter vaincu par la maladie qui l’a brutalement arraché à sa famille à laquelle nous présentons ici nos condoléances émues, sincères et affectives. KADER était pour nous un personnage incontournable de notre commune. Que tous ses enfants et sa femme MIMI sachent qu’il a beaucoup compté pour notre petite cité.

Son investissement était total dans tous les domaines où il pouvait aider, accompagner, résoudre les tensions et les difficultés qui se sont posées à nous depuis de nombreuses années.

Bien sûr, ces derniers temps il était plus discret comme tous ceux que l’âge, l’isolement et les problèmes qui en découlent font que l’on quitte doucement « le devant de la scène ».

Très présent dans le sport, le foot en particulier, il a été de tous les combats dès son arrivée chez nous. Il aimait participer à la vie communale jusqu’à se présenter sur une liste de candidats au Conseil Municipal.

Connaissant parfaitement le milieu magrébin et toutes ses familles dans notre commune, il a souvent été le lien avec les différentes équipes municipales pour résoudre des mini-tensions ou conflits qui ont existé durant toutes ces dernières années.

Exerçant des fonctions politiques et diplomatiques élevées dans son pays d’origine, il a accompagné au mieux les situations complexes dans lesquelles certains compatriotes se trouvaient dans les méandres de notre administration. C’est avec lui que nous avons travaillé sur les retraites, les décès et l’organisation des rapatriements des corps, la religion et bien d’autres problèmes. C’est aussi lui qui est à la base de la création du « carré musulman » dans notre nouveau cimetière où il repose maintenant.

Nous ne pouvons pas non plus passer sous silence son côté cuisinier couscous, méchouis accompagnés des succulents desserts de son épouse. Quel régal et quelle ambiance tant dans les associations que chez les particuliers.

Nous les anciens, nous souvenons des soirées musulmanes festives avec toutes les traditions qui ont fait chaud au cœur de tous et qui étaient le ciment de l’entente cordiale et amicale que nous avons entretenue ensemble grâce à lui et qui n’aurait jamais dû se fissurer.

En un mot KADER était un ami et MIMI aussi, discrets certes mais répondant au premier appel qui leur était lancé.

Merci KADER tu as bien mérité de te reposer. A MIMI et à toute sa famille nous présentons une nouvelle fois nos très sincères condoléances et les assurons de notre amitié.

à ne pas manquer

à découvrir également

11 | 11 | 2020

Message de l’UNC, lu par Jean-François...

+ Lire la suite
09 | 11 | 2020

Nous vous rappelons que nous sommes en...

+ Lire la suite
05 | 10 | 2020

Ouverture des inscriptions pour le Concours...

+ Lire la suite